Les choses à savoir pour prendre en photo son bien immobilier

Que ce soit pour louer ou pour acheter, le futur client se fait une idée d'après les photos d'une annonce immobilière. Et la première impression est faite en quelques secondes. C'est les premières images qu'il voit de la maison ou de l'appartement, qui lui donne envie d'aller plus loin, de contacter le propriétaire, puis de visiter... pour enfin conclure.

Je réalise depuis plusieurs années des photos pour des agences immobilières, particuliers, campings mais aussi Wonderbox. Passez avec moi derrière l'objectif, je vous dévoile le dessous des photos immobilières. 

Les 12 astuces à connaître pour réaliser ses photos immobilières

Si vous voulez réaliser vous-mêmes vos photos immobilières, voici quelques conseils, basés sur mon expérience.

  1. Rangez et faites place nette. Cela peut vous paraître bateau, mais l'espace doit être dégagé et débarassé d'éléments trop personnels (photos de famille, mais aussi gamelle du chat, jouets des enfants...)
  2. Faites vos photos un jour où vous êtes tranquille. Confiez-les enfants et le chien aux grands-parents, pour éviter d'être déconcentré ou d'avoir de petits intrus dans le cadre.
  3. Disposez de petits détails avec parcimonie, pour amener de la vie (un bouquet de fleur sur la table de la cuisine, une cafetière, une bouteille de vin, un livre sur la table de nuit, des serviettes pliées sur le bord de la baignoire avec des petits flacons de gel douche...)
  4. Arrangez les petites imperfections (rebouchez les trous, enlevez les pots de fleurs fendus sur la terrasse...) Dans une photo, tout se voit. Un détail qui peut vous paraître insignifiant (par exemple une trace sur le mur) saute aux yeux sur une photo et amène une impression négative (sale, négligé, décrépi...)
  5. Faites les photos un jour ensoleillé. Même si vous faites uniquement des photos d'intérieur, cela égaie l'ambiance.
  6. Evitez de prendre en photo des objets en premier plan. N'oubliez pas que le sujet de la photo est la pièce.
  7. Ouvrez les fenêtres, les portes, allumez certaines lumières, pour donner de la vie à l'intérieur et amener une ambiance chaleureuse.
  8. Méfiez vous des fenêtres (qui vous donnent des contre-jours).
  9. Méfiez-vous des miroirs (où on risque de vous voir en train de prendre la photo).
  10. Pour les photos d'extérieur, préférez les mois de printemps et début d'automne : avril, mai, juin, septembre, octobre. La lumière est douce, et la végétation est belle. Evitez juillet et août, car le soleil tape très fort et blanchit les couleurs. Si vous devez faire les photos l'été, faites-les le matin, entre 8h et 10h, avant que la lumière soit trop forte. En hiver, préférez le soleil de midi (entre 11h et 14h), pour ne pas avoir trop d'ombres.
  11. Cadrez toujours en horizontal (paysage) car la plupart des sites internet d'annonces gèrent mal le format portrait voire le refusent.
  12. Cadrez à hauteur de vos yeux, le plus droit possible pour éviter les déformations.

 

Enfin bonus, privilégiez les plus belles pièces pour votre annonce. L'acheteur n'a pas forcément besoin de tout voir de votre maison ou de votre appartement pour se décider à vous contacter. Sachez que les agences ne présentent généralement pas les WC, les dressings ou les caves... Le client découvrira ces pièces lors de sa visite, ou vous pourrez lui envoyer des photos complémentaires lors de votre premier échange. 

 

Pourquoi les photos d'agence sont superbes?

Les superbes photos d'agences immobilières haut de gamme sont tout d'abord prises par des photographes avec du matériel spécifique. Ils sont parfois même aidés de stylistes qui pratiquent le homestaging (vous savez comme Stéphane Plaza). C'est-à-dire qu'ils agencent les meubles et les objets dans l'espace, pour créer un lieu de vie agréable mais neutre, qui plaira au plus grand nombre. 

Ensuite les images sont toutes retouchées, rédressées, équilibrées et surtout HDR (High Dynamic Range).

Le HDR est une fusion de plusieurs photos pour obtenir une exposition correcte de tous les éléments, c'est à dire pour obtenir un premier plan aussi clair que le fond, ou obtenir un intérieur aussi exposé qu'une fenêtre prise de face (contre-jour).

Ma touche pro

Comment puis-je apporter le petit plus à vos photos et vous permettre de vendre ou de louer le bien?

  • mon expérience dans l'immobilier. J'ai suivi une formation spécifique en photo immobilière. Je pratique depuis plusieurs années, et j'ai appris à déjouer les petits pièges que peuvent poser une maison ou un appartement.
  • mon regard extérieur. Je me mets à la place de votre client, je me projete dans ce que j'aurais envie de trouver à sa place. Je capte l'esprit du lieu, identifie ses points forts... pour les mettre en avant.
  • mon regard de photographe. J'agence les éléments en fonction du cadrage. J'oriente les fauteuils, déplace les petits objets... pour équilibrer au mieux l'image.
  • ma mesure. Je n'abuse pas du très grand angle pour exagérer les petits espaces et faire des photos mensongères. 
  • mon appareil photo. Je travaille avec un appareil plein format (Full Frame), très grande définition et avec des objectifs grand angle, préconisés pour les photos immobilières.
  • ma maîtrise de la retouche et du HDR. Je retravaille toutes les photos. Je redresse les perspectives, recadre si besoin, équilibre l'exposition et je réalise des HDR si besoin.

 

Je vous livre un douzaine de photos HD, retouchées, prêtes à être mises en ligne.

Pour réaliser le reportage d'une maison, il me faut environ 1h30. Je me déplace dans un rayon d'une heure autour d'Aubenas, en Ardèche.

Différences entre un smartphone, un compact et un appareil pro

Parce que l'exemple vaut mieux qu'un long discours, voici la même pièce photographiée du même endroit, à la même hauteur avec trois appareils différents :

  1. un smartphone (Iphone) - image non retouchée
  2. un appareil photo compact moyenne gamme (Lumix) - image non retouchée
  3. un appareil photo pro (Nikon Full Frame + objectif grand angle 14 mm) - image retouchée et HDR

 

On remarque plusieurs choses :

  • Bien sûr l'angle de prise de vue est bien plus large avec l'objectif 14 mm. Il est en réalité environ 2 fois plus large que l'Iphone (qui a un objectif d'environ 35 mm), et que le compact (qui a un objectif de 28 mm). Il permet donc de rendre compte de l'ensemble de la pièce.
  • Le format de l'image n'est pas le même. Le smartphone et le compact ont un format 4/3 et le Full Frame 2/3. Le format du Full Frame permet d'encore d'élargir l'angle.
  • L'iphone déforme les perspectives ainsi que les couleurs, plus que le compact.
  • Le smartphone et le compact ne gèrent pas bien l'exposition en contre jour. Pour avoir une pièce bien exposée, la fenêtre est toute blanche.
  • Bien sûr, la photographie prise avec le Nikon a été retouchée (redressée, équilibrée et HDR).

Photo immobilière avec Iphone

Photo prise avec un smartphone. 

Photo immobilière avec compact

Photo prise avec un appareil photo compact. 

Photo immobilière avec Full Frame

Photo prise avec un appareil photo pro et retouchée.

 

photographie immobilier